Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vidéos

Publié par Centre Béthanie

Voeux de Béthanie : Lettre N°148

En début de nouvelle année il est d'usage de présenter ses vœux et de souhaiter pour chacune et chacun une «  Bonne année !» et surtout une « Bonne santé ! »....

Evidemment derrière l'adjectif « bonne », il y a sans doute diversité de souhaits suivant ce que chacun d'entre-nous comprend de sa propre vie et souhaite pour son avenir.

Au fond, savons-nous vraiment ce qui est bon pour nous ?

Le Christ dit que le Père sait ce dont nous avons besoin avant même que nous ne lui demandions, et Il nous invite avec insistance à ne pas nous inquiéter sans cesse de ce que nous mangerons et boirons et de quoi nous serons vêtus, c'est à dire pour résumer : de ne pas nous inquiéter pour notre vie existentielle.

 Il ne dit pas de ne pas nous occuper de cette vie existentielle, mais de ne pas être préoccupé par elle.

Dans l 'anthropologie chrétienne on insiste sur le ternaire « corps âme esprit » et sur l'unité de l'être humain dans ces trois composantes.

Si je suis inquiet au niveau de mon âme, cette inquiétude agresse mon corps qui se referme pour se protéger et obstrue l'accès à l'esprit en moi.

L'inquiétude est une attitude mortifère.

D'où l'insistance du Christ sur ce sujet dans les évangiles et aussi chez Saint Paul dans ce fameux épître aux Philippiens :

«  Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur, je le répète, réjouissez-vous : le Seigneur est proche ! Ne vous inquiétez de rien, mais faîtes connaître à Dieu tous vos désirs par des prières suppliantes et avec des actions de grâce. »

Bombarder nos états d'âme par la gratitude, car le Seigneur est proche : quel combat !

Le Christ, dit Christian BOBIN, est un guerrier...sans arme. Mais c'est un guerrier : Il mène le bon combat, la grande guerre sainte, celle qu'on livre sur un « soi-même »encapsulé dans ses problèmes.

Certes le Christ n'est pas refermé sur lui-même, mais le combat qu'Il mène la nuit de son arrestation lui fait dire : «  Père, s'il est possible, éloigne de moi cette coupe . »....Combien de fois dans nos vies sommes-nous dans cette souffrance à cause de ce qui pourrait venir. Oui, la vie semble nous submerger devant tant de souffrances en nous et autour de nous. C'est sans doute la raison de l'appel du Christ au « courage ».... « Courage ! » dit-Il à ses amis : « j'ai vaincu le monde. »

Peut-être pouvons- nous nous souhaiter d'être un valeureux guerrier pour cette année 2018. Un guerrier de l'amour !

Que s'éveille en nous peu à peu ce que Saint Jean Cassien appelle «  l'invincible tranquillité du coeur . »

Cette paix ne nous sera jamais donnée par le confort de notre vie existentielle.

Ni une communauté, ni une institution, ni un lieu particulier ne peut nous donner cette paix...ni surtout l'argent.

Cette paix est une grâce que reçoit celui qui prie « en esprit et en vérité », c'est à dire « dans le souffle et la vigilance . »

Et cette grâce vient à Son heure. D'où l'engagement sur le chemin de vie «  sans but ni esprit de profit » comme nous le rappelle le Zen.

Ne pas être dans une attitude d'attente ou de regret pour cette nouvelle année.

 Cultiver davantage la réceptivité : « laisser venir » comme me le répétait souvent mon professeur de Kendo.

Cette paix nous habite et ne nous quitte jamais. Alors ? « Pourquoi toute cette agitation et ce tumulte » nous dit Jésus.

Revenons ici et maintenant.

   ° ICI ; dans cet espace qui est là devant nos yeux et que nous ne voyons plus. Nous voyons des objets, des personnes, et nous oublions l'espace qui contient tout cela : « la Vastitude » comme dit Eckart TOLLE.

   ° MAINTENANT ; en cet instant, qui est débordant de Silence et de Paix. Silence toujours présent... apprendre à écouter le silence en dessous ou à l'intérieur du bruit et de l'agitation...

Rejoindre ce lieu « immaculé » qui est la source de la Vie, de cette Vie qui jaillit en nous de toute éternité : «  Cette force vulnérable et invincible de l'humble amour. »

Etre invincible c'est être dans l'Ouvert...ture ; DISPONIBLE, dans le pur espace de l'immensité cosmique quelque soient les nuages, les orages et la pollution. Cet espace vide est rempli de vie. Il est à l'intérieur de moi et à l'extérieur aussi.

«  L'espace qui est à l'intérieur de la cruche est l'espace qui remplit tout l'univers. »

C'est l'espace du Saint Esprit qui est partout présent et qui remplit tout.

Puissions-nous en cette nouvelle année, nous éveiller à cette Sainte Présence qui  vient et demeure en nous dès que nous tournons nos regards vers Elle.

                           Joyeuse et sainte année....  

Père Francis

Président de Béthanie

Commenter cet article

Francoise 02/01/2018 11:15

Rectificatif pour le message précédent, relu ce matin après une bonne nuit de sommeil :

La beauté de ces fleurs exalte la TRANSCENDANCE qui n'a cessé de nous "in-spirer" ... et ce grâce à la transparence !

Cordialement en Christ.

Françoise.

Françoise 01/01/2018 18:36

Ces magnifiques fleurs laissent "sans voix" ! Leur beauté exalte la Transparence qui n'a cessé de nous "in-spirer" durant cette magnifique session qui a préparé le passage et donné la tonalité de cette nouvelle année toute naissante : "l'invincible tranquillité du coeur". Puisse la colombe en propager les semences, à tous vents. Merci Père Francis, merci à toute la Communauté de Béthanie.
Et "très heureuse année" à chacune et chacun d'entre vous.

Monique 01/01/2018 11:05

Ça recharge mes batteries... J'aime cette "invincible tranquillité du cœur" et "La force vulnérable et invincible de l'humble amour". Vulnérable et invincible : mouvement de balance ...

Isa brunier 31/12/2017 21:37

Joyeuse et sainte année à vous et votre communauté.
Merci du fond du coeur pour votre partage,
Isabelle et Daniel Brunier