Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vidéos

Publié par Centre Béthanie

Thomas ou l'invitation à l'expérience

Jn 20, 19 à 31

Le soir de ce même jour, le premier après le Sabbat, par peur des Judéens toutes les portes étaient closes dans la maison où se te-naient les disciples ; Jésus vint et se tint au milieu d’eux en disant : “La paix soit avec vous !” Il dit cela et leur montra ses mains et son côté ; alors les disciples, voyant le Seigneur, furent remplis de joie.

A nouveau Il leur dit : “La paix soit avec vous ! Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie”. Il dit cela, et Il souffla sur eux disant : “Recevez l’Esprit-Saint ; ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis, et ceux à qui vous les retiendrez, ils seront retenus”.

Or Thomas, l’un des Douze, dont le nom signifie « le Ju-meau », n’était pas avec eux lorsque Jésus vint.

Les autres disciples lui dirent donc : “Nous avons vu le Sei-gneur !” Mais lui leur dit : “Si je ne vois dans ses mains la marque des clous, et si je ne porte mon doigt dans ses plaies, et si je ne mets ma main dans son côté, je ne le croirai pas”.

Au bout de huit jours, ses disciples étaient à nouveau dans la maison et Thomas était avec eux ; Jésus vint toutes portes closes et se tint au milieu d’eux en disant : “La paix soit avec vous !”

Puis Il dit à Thomas : “Porte ton doigt et regarde mes mains, porte ta main ici et mets-la dans mon côté, et ne manque plus de foi, mais sois certain de la vérité”. Thomas Lui répondit en disant : “Mon Seigneur et mon Dieu !” Jésus lui dit : “Parce que tu me vois, tu crois avec certitude ; bienheureux ceux qui, n’ayant pas vu, ont eu la certitude de la vérité”.

Jésus fit aussi, sous les yeux de ses disciples, beaucoup d’autres signes qui ne sont pas écrits dans ce livre ; et ceux-ci ont été écrits pour que vous croyiez avec certitude que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu’ayant foi, vous ayez la vie en son Nom.

Homélie

Père Francis

Père Francis

Écouter en ligne

Télécharger
 
 

Commenter cet article