Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vidéos

Publié par Centre Béthanie

La lettre de Béthanie N°105

Gorze, juillet-août 2013

Chers Amis,

Comme au temps de Pâque où l’on se salue par : « Christ est ressuscité ! », nous vous saluons en cette octave de l’Assomption par : « Marie est ressuscitée ! ». Mais oui en ce mystère appelé “ Assomption ” : Marie ressuscite !

Étant devenue un avec la mort par pur amour, elle ne la subit plus de l’extérieur, comme un ennemi qui terrasse. Jésus est entré dans la souffrance et la mort, Lui, Dieu consubstantiel au Père et à l’Esprit Saint, pour métamorphoser ces lieux de ténèbres et de désespoir en chemin de résurrection. Maintenant, pour qui dit “ oui ” à la mort, la mort n’est plus l’endroit maudit de la corruption, le lieu du Dragon et des enfers, mais la chambre nuptiale où a pénétré l’Amour infini qui, désormais, y attend chacun.

Marie est la première de l’humanité qui est entrée dans cette manière radicalement nouvelle de vivre la mort. Offrande parfaite, mort par conformité, identification avec l’Epoux... Epouser la mort est le grand secret. Ici l’homme se trouve guéri définitivement par la déification de toute sa personne. Il n’y a pas de plus grande louange de gloire du Père que celle-là ! Ces épousailles ultimes du Christ mort et ressuscité sont la “ doxologie ” par excellence, l’heure de sa gloire ( Jn 17, 1).

Marie, dans tout son être, est devenue cette louange vivante. Sa résurrection, après celle du Christ, ouvre maintenant à toute l’humanité le Chemin vers le ciel, clos depuis tant de millénaires. Mais le ciel où pénètrent le Christ et Marie ressuscités, c’est d’abord mon propre coeur, car le Royaume des cieux est au-dedans de vous. En Christ et par Marie, nous sommes donc déjà ressuscités (Col 3.1). Notre corps de mort est habité par eux qui ont tout accompli. Tout est en attente dans notre profondeur la plus charnelle, pesante et ténébreuse, pour un dépassement de notre moi conditionné, psychobiologique. Il suffit que l’homme entende l’appel intérieur et se mette en route, se nourrisse tant soit peu des trésors de sagesse qui reposent en lui, pour que le corps naisse à cette étincelle de conscience qui alors, d’étape en étape, le fait croître vers le corps de gloire.

Tout commence, dit saint Théophane le Reclus (XIX°s.), par le "sentiment" de cette mystérieuse Présence en nous. Sentir que Dieu est la Vie de notre vie (saint Augustin), laisser vivre en soi cette expérience jusqu’à la sensation du Divin (P. Staniloë), culminant parfois dans le tressaillement silencieux de tout le corps qui s’éveille. Par l’assomption de son corps en nous, Marie nous transmet son plus haut degré de louange, qui est la danse de sa résurrection. Danse dans la non-mort car, en vérité, vivre est gloire, écrit Olivier Clément (3). La danse n’est pas forcément une gestuelle, mais l’allégresse fondamentale de l’être dont participe le corps, même s’il reste immobile ! Dans ce sens, Marie est la danse personnifiée et on s’imagine mal qu’elle ait récité le Magnificat au garde-à-vous...

La vie tout entière de Marie, sans péché, c’est-à-dire sans l’ombre d’une séparation, non seulement s’intègre spontanément à la grande danse cosmique de la Création, mais elle en est encore le couronnement. Son Assomption physique révèle maintenant aux yeux de tous, pourquoi tout l’univers danse, depuis la danse des atomes jusqu’à celle des astres et des immenses nébuleuses de galaxies... En Marie toute la Création s’élève, devient totale transparence et atteint la plénitude de sa destinée : n’être que louange face au Créateur. Il n’y a plus d’extérieur et d’intérieur, de matériel et de spirituel, mais une seule grande vibration : la Joie.

Belle fin d’été.

Avec toute notre affection, à bientôt !

Père Alphonse et Rachel

Texte

Ange issu des hommes, chérubin revêtu d’une chair visible,

Reine du ciel, limpide comme l’air, pure comme la lumière,

immaculée telle une fidèle image de l’étoile du matin au plus haut de son essor.

O plus sacrée que la demeure impénétrable du saint des saints,

lieu de l’heureuse promesse, vivant éden,

Arbre de la vie immortelle, gardé de tous côtés par l’épée flamboyante.

Toi qui as été fortifiée et protégée par le Père céleste,

préparée et consacrée par l’Esprit qui s’est reposé en toi,

embellie par le Fils qui a habité en toi et qui a fait de toi son tabernacle

Le Fils unique du père est devenu ton fils premier-né,

ton Fils par la naissance et ton seigneur par la création;

Assiste-nous par les ailes de tes prières,

O toi qu'on proclame bienheureuse mère des vivants,

pour que nous puissions sans tourment marcher vers la demeure de vie,

qui nous a été préparée au sortir de cette vallée terrestre;

Saint Grégoire de Narek,

Théologien et poète arménien

(951-1003)

Prière

Vierge immaculée, Reine de bonté,

Mère sainte du Roi des Cieux, vers Toi nous levons les yeux.

Garde nos âmes du péché et nos cœurs dans la pureté.

 

 Antienne à la vierge. 

Prière

 

Vierge immaculée, Reine de bonté,

Mère sainte du Roi des Cieux, vers Toi nous levons les yeux.

Garde nos âmes du péché et nos cœurs dans la pureté.

 

Antienne à la vierge.

Les prochains temps forts à Béthanie

· LA FÊTE DE L’EXALTATION DE LA SAINTE CROIX

Vêpres le samedi 14 septembre à 19h.

Laudes et Liturgie le dimanche 15 septembre à 10h30.

· CHANTER AVEC IEGOR REZNIKOFF : Les alleluia de la Saint Michel

Travail sur la résonance sonore dans le corps, perception fine des vibrations, conscience sonore approfondie, écoute et émission des sons harmoniques, intonation naturelle (non tempérée). Sur cette base, on abordera un ou deux des nombreux alléluias de la St Michel du VIIIe ou IXe siècle. Session ouverte à ceux qui n'ont jamais chanté, comme aux musiciens et chanteurs professionnels.

Du 28 septembre (9 h) au 29 septembre 2013 (17 h)

Iégor REZNIKOFF est spécialiste des fondements de l’art et de la musique sacrés, en particulier du chant chrétien antique. Professeur à l’Université de Paris, il enseigne dans plusieurs conservatoires prestigieux ainsi que dans des communautés religieuses.

· RENCONTRE AVEC ALAIN SETTON :

Vie professionnelle, vie personnelle et Sagesse Biblique

Comment intégrer la Sagesse Biblique pour mieux comprendre et gérer nos relations et conflits inter-personnels, notre relation au pouvoir et à l’argent, nos crises et nos épreuves. Par une pédagogie très active, chacun pourra faire des ponts entre son histoire, sa vie quotidienne et des textes bibliques.

Du 12 octobre (9 h) au 13 octobre 2013 (17 h)

Alain SETTON est coach , consultant et formateur en développement des ressources humaines. Auteur de « Bible et management » et « Gagner sa vie sans perdre son âme ».

· DANSES D'ISRAËL

"Les danses dédiées à Dieu sont des prières." disait le Baal Chem Tov, le Maître du beau Nom. C'est dans cet esprit et pour la joie de danser en­semble que nous aborderons la danse ancienne et contemporaine d'Israël. Ce stage est ouvert à tous et à tous les niveaux.

Du 12 octobre (9 h) au 13 octobre 2013 (17 h)

Sous la conduite de Marie ANNET de la communauté de Béthanie.

Pour recevoir la lettre de Béthanie gratuitement chaque mois par internet, inscrivez-vous en vous ; connectant à l’adresse http://www.centre-bethanie.org/liste_diffusion.htm et enregistrez votre adresse e-mail. Si vous ne disposez pas d’internet nous vous enverrons la lettre par courrier mais pour ce faire, merci de nous adresser des enveloppes timbrées libellées à votre adresse.

BETHANIE, Prieuré Notre-Dame et St-Thiébault, 57680 GORZE

Commenter cet article