Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vidéos

Publié par Centre Béthanie

 

Chers amis,

   Aux innocents les mains pleines … Quel genre de confiance vivons-nous ? La confiance, de celui qui « sait faire », est toujours teintée de cette arrogance de l'ego, du sentiment que « c'est moi qui l'ai fait. ». Ce sentiment du « moi » et du « mien » va toujours de pair avec la confiance qui s'éprouve dans l'enceinte de la prison de nos conditionnements.

   Si vous pouvez vous « désidentifier » de toutes les structures mentales et émotionnelles, des schémas collectifs que nous appelons la civilisation, vous vous apercevez alors que peut naître en vous une confiance nouvelle, moins polluée : c'est la confiance de l'innocence. Elle ressemble à la confiance d'un enfant qui est si totalement innocent qu'il est prêt à tout essayer. Cette confiance-là ne peut naître et grandir en nous que si nous sommes prêts à vivre le « oui » à ce qui est à l'instant... sans « oui mais ».

   C'est vrai que dans certaines circonstances, ce « oui » peut être aussi une véritable débâcle existentielle. Dürckheim cite un aphorisme zen qui est très parlant, et dans sa conférence il le répète trois fois !  « Le ciel s'écroule sur la terre, et si l'homme a pu vivre sa mort, alors les choses sont comme elles étaient à l'origine : remplies de lumière. »

   Le ciel qui s'écroule sur la terre, nous en avons un exemple très fort dans le christianisme en la personne de Marie, la très sainte Mère de Dieu : c'est la Vierge au pied de la croix de son fils ! Elle nous montre le chemin : Marie meurt avec son fils, en silence... Elle s'abandonne dans cette confiance de l'innocence qui est la substance même de son être. Elle garde en son cœur ce qu'elle vit et l'offre dans une abnégation totale.

Lettre n° 191 Août 2022

 Elle ouvre ainsi l'espace du toujours nouveau, la fin de la répétition et de l'imitation mortifères ; elle vit pour nous la « nouvelle réponse » qui nous arrache de l'esprit de ce monde, réponse que le monde ignore car elle est folie aux yeux de ce monde qui passe. C'est l'approche de la vie qui fait que tout ce qui stagne en nous dans l'ancien est transfiguré pour naître à nouveau encore et encore ...

   Mais en réalité, nous avons toutes et tous très peur. Une peur viscérale devant la mort du moi, l'absurdité d'une vie sans transcendance et l'effroi glacial d'une vie si pauvre en relation vraie et donc en amour... Nous nous sommes enfermés peu à peu dans une solitude qui est l'opposé de ce que notre être essentiel nous invite à vivre.

   Le retour à l'état d'innocence (les choses sont comme elles étaient à l'origine...) nous met face à face avec notre vulnérabilité foncière, fondamentale. Marie laisse les portes de son cœur « grandes ouvertes », elle adhère totalement à ce qui est, et son esprit, en ce moment précis, oui son esprit est « ravi de joie en Dieu son sauveur », mourant devant elle sur la croix ! Puissions-nous durant ce temps marial, demander la grâce de cet abandon dans les mains du Seigneur, et demandons à Marie de nous accompagner sur ce chemin de libération, elle qui est notre véritable mère et notre guérison.

Avec toute mon affection en Christ !

                                                             Père Francis

Prière

Prends-moi, Seigneur, dans la richesse divine de Ton silence, plénitude capable de tout combler en mon âme.

Fais taire en moi ce qui n’est pas Toi, ce qui n’est pas Ta présence toute pure, toute solitaire, toute paisible.

Impose le silence à mes désirs, à mes caprices, à mes rêves d’évasion, à la violence de mes passions.

Couvre par Ton silence, la voix de mes revendications, de mes plaintes.

Imprègne de Ton silence ma nature trop impatiente de parler, trop portée à l’action extérieure et bruyante.

Impose même silence à ma prière, pour qu’elle soit élan vers Toi.

Fais descendre Ton silence jusqu’au fond de mon être et fais remonter ce silence vers Toi en hommage d’amour !

                                Saint Jean de la Croix

 

Texte à méditer

Que son nom ne quitte pas tes lèvres,
qu'il ne quitte pas ton cœur
et pour obtenir la faveur de ses prières,
n'oublie pas les exemples de sa vie.

En suivant Marie, on ne dévie pas,
en la priant, on ne désespère pas,
en pensant à elle, on ne se trompe pas.


Si elle te tient par la main, tu ne tomberas pas.
Si elle te protège, tu ne craindras pas.
Si elle te guide, tu ne connaîtras pas la fatigue.
Si elle est avec toi, tu es sûr d'arriver au but.

Saint Bernard (1090-1153)

En août-septembre vous pourrez vivre à

Béthanie :

 

• La Femme est la Gloire de l’Homme

Après le temps du féminisme, après le temps d’une féminité artificielle exploitée par la publicité, après le temps de la libération de la parole des femmes, voici venu le temps de (re)découvrir le sens du féminin. Se faire silence pour laisser advenir le Verbe : aux temps d’enseignement succéderont des temps de méditation et des temps de calligraphie. (Le matériel de calligraphie sera mis à votre disposition. Aucune connaissance de l’hébreu n’est requise).

Du samedi 13 (9h) au dimanche 14 août 2022 (16h30)

 

• Dormition – Assomption

La fête de la Dormition et de L’Assomption de Marie la Mère de Dieu est la fête de sa mort et de sa Résurrection. Marie nous ouvre la voie et trace notre chemin à tous. Le 14, à 19h, Vêpres de l’ensevelissement de Marie suivies d’une veillée de jeûne et de silence auprès de son tombeau. Au matin du 15 août, auront lieu les Laudes et la Divine Liturgie avec le rite de son Assomption, suivies d’agapes fraternelles.

Du dimanche 14 (18h) au lundi 15 août 2022 (14h)

 

• Calligraphie et illustration sur le thème :

   Balade en Arménie

Nous partirons en voyage pour découvrir l’esprit de l’Arménie chrétienne à travers la calligraphie de textes du grand mystique Grégoire de Narek et l’ornementation des lettres de notre alphabet selon la tradition des enlumineurs de ce pays. Expérience que nous vivrons dans la conscience du geste et la sagesse du corps.

Session ouverte à ceux qui débutent comme aux plus avancés.

Du vendredi 2 (9h) au dimanche 4 septembre 2022 (17h)

 

Pour être tenu au courant de nos activités et recevoir la lettre de Béthanie gratuitement chaque mois par internet, envoyez votre e-mail à contact@centre-bethanie.org et si vous ne disposez pas d’internet nous vous enverrons la lettre par courrier mais pour ce faire, merci de nous adresser des enveloppes timbrées libellées à votre adresse.

BETHANIE, Prieuré Notre-Dame et St-Thiébault, 57680 GORZE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article