Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vidéos

Publié par Centre Béthanie

Lettre de Béthanie - Juillet 2017

Chers Amis,

 

Et s'il suffisait d'écouter...

C'est quand même le premier commandement : « Shema Israël ! » Mais écouter qui ? Ecouter quoi ? J'oserai dire écouter l'inaudible ! Le son, le bruit, c'est le domaine de la manifestation. Mais derrière le son, derrière le bruit, ou avant le son, avant le bruit !

 

Entendre l'inaudible, c'est se connecter à ce qui ne se manifeste pas mais qui sous-tend tout ce qui se manifeste. C'est revenir à la racine incréée de toute chose, et d'abord de nous-mêmes. Cette racine n'est pas rien, mais elle n'est pas non plus « quelque chose » ... C'est une qualité, une présence dont nous avons tous l'expérience. Nous sommes invités à nous y plonger : « faire mémoire » de ce saisissement que Graf Dürckheim appelle l'expérience du « numineux » ...

 

« Se donner le temps de se souvenir » ...

Cela s'appelle le « rappel de conscience » : c'est le nerf de la guerre ! Toutes nos pratiques pourraient être supprimées, rien ni personne ne peut nous empêcher de mettre cet exercice au cœur de notre quotidien. « Chercher d'abord le Royaume des cieux », c'est replonger régulièrement en nous. « le Royaume des cieux est à l'intérieur de vous », dit Jésus.

 

« En nous », mais où au juste ?

Et bien là où nous sommes ici et maintenant en train de naître à nous-mêmes, enracinés en terre et en ciel dans la conscience de ce champ d'énergie qu'on appelle le corps. En dehors de cette conscience, nous sommes dans l'inconscience... Nous sommes en train de mourir à nous-mêmes, immergés dans le mental qui nous coupe de la vie.

 

Tout ceci demande à être pratiqué !

Une once de pratique vaut des tonnes de théorie. « Debout ! Soyons attentifs ! En silence ! » proclame le diacre au début de la liturgie. Mais la liturgie est une célébration de la vie, une manière de rendre grâce, et nous sommes invités à le faire « en tout temps et en tous lieux ». Laissons ce « Debout, soyons attentifs, en silence », résonner à chaque instant dans notre quotidien.

 

Dans les arts martiaux, c'est un rappel constant durant l'entraînement. Il nous est demandé d'être « en garde » à chaque fois que l'on « baisse la garde » ... Pieds bien au sol, posé dans son bassin, orienté vers le ciel. Cette attitude est liturgique ; nous sommes « des célébrants » de la vie. C'est notre tâche : être là ! Intensément là ! Et peut-être un jour être saisi par le pur silence de l'Être.

 

C'est dans ce Silence que notre identité la plus profonde se révèle et que commence véritablement notre seconde naissance.

 

Je vous dis toute mon amitié en Christ, à bientôt !

 

        Père Francis

                                                        

 

                                                        

 

Prière

 

Écoute, Israël : le Seigneur notre Dieu est l’Unique. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force. Ces paroles que je te donne aujourd’hui resteront dans ton cœur. Tu les rediras à tes fils, tu les répéteras sans cesse, à la maison ou en voyage, que tu sois couché ou que tu sois levé ; tu les attacheras à ton poignet comme un signe, elles seront un bandeau sur ton front, tu les inscriras à l’entrée de ta maison et aux portes de ta ville.

 

      Deutéronome 6, 4-9

 

 

 

Texte à méditer

 

Si je pouvais t'apprendre le secret du bonheur comme le bon Dieu me l'a appris... Il faut que tu te bâtisses une petite cellule au-dedans de ton âme tu penseras que le bon Dieu est là, et tu y entreras de temps en temps. Lorsque tu es malheureux, vite sauve-toi là et confie tout cela au Maître, il me semble que la prière, c'est un repos, un délassement : on vient tout simplement à Celui qu'on aime, on se tient près de Lui comme un petit enfant.

 

Sainte Elisabeth de la Trinité, carmélite. (Lettre 123)

 

 

 

 

En juillet-août vous pourrez vivre à Béthanie

             

 

PRATIQUE ET THERAPIE DES PSAUMES

 

Psalmodier construit l’homme intérieur, nettoie le psychisme et fait reposer la Parole de Dieu dans le cœur. Nous apprendrons d’où viennent les psaumes, comment les comprendre, comment en faire des remèdes pour notre âme et comment les chanter. Nous découvrirons le tim­bre de notre voix dans une lecture attentive du corps et la juste relation du son et du souffle.

 

Du 15 juillet (9 heures) au 16 juillet 2017 (16h30)                       

 

 

ATELIER D’ÉCRITURE : CÉLÉBRATION DU VISAGE

 

Chaque visage est un secret, chaque visage est unique. Ecrire pour mettre en lumière les visages singuliers d’une vie. Visage des autres, visages que nous sommes, un et multiples, créés pour un face à Face. 

 

 Du 14 juillet (19 heures) au 17 juillet 2017 (16h30)                             

 

 

VERS UN PARDON QUI LIBERE 

 

Il est des grands poids que nous portons à longueur de vie parce que nous n’avons pas pardonné. Cela peut devenir un enfer dont le pardon véritable peut nous sortir, nous libérer en nous donnant ainsi accès à notre identité profonde. C'est une expérience conduite par le Christ qui, seul, peut nous libérer et nous guérir des chaînes et blessures du passé. La tradition des Pères, le regard clair sur soi, la prière, les sacrements et le travail corporel nous aideront sur cette voie.

 

Du 21 juillet (9h) au 23 juillet 2017 (16h30)      

 

 

MÉDITATION : SESSION D’APPROFONDISSEMENT

 

Descendre plus profondément dans la présence au corps qui est «temple de l'Esprit». La session se déroulera en silence et elle est réservée à celles et à ceux qui ont déjà une expérience de l'assise méditative. Quatre séquences de méditation de 2 fois 25 minutes entrecoupées d'une marche méditative seront proposées chaque jour. Exercices énergétiques, relaxation et exposés complèteront l'enseignement. Rencontre individuelle avec chaque participant.

 

Du 25 juillet (19 h) au 30 juillet 2017 (11 h)      

                           

               

Aujourd'hui la « pâque des nations ». (retraite en silence)

 

Devant l’effondrement actuel de tous les repères, au sein d’une société plus que jamais engagée dans une profonde métamorphose de ses fonctionnements, certains considèrent que nous sommes entrés désormais dans le grand mouvement collectif d’une pâque des nations… Comment accompagner ce mouvement de la manière la plus ajustée possible ? Y aurait-il à s’éveiller à un art du passage ? Nous mettrons en résonance pâque juive et pâque chrétienne pour éclairer le chemin de nos pâques personnelles et collectives dans l’aujourd’hui de nos vies. Certains passages du livre de l’Exode, des Évangiles et du livre de l’Apocalypse de saint Jean seront contemplés. Divers contes, cantiques et pièces liturgiques qui leur sont associés seront proposés pour ouvrir des chemins au son du luth. 

 

Du 1er août (19 h) au 6 août 2017 (14 h)     

 

 

Partir autrement : (stage réservé aux 15 - 20 ans)


Partir ensemble pendant trois jours pour s'interroger en groupe ou seul sur le voyage, l'envie de bouger, de s’aventurer sur des chemins de traverses... bref, sur tous les mouvements à l'intérieur de soi ou dans le monde. Marche, théâtre, sport, chant, danse, écriture, partage autour du feu... et surtout détente.

 

Du 9 août (11 h) au 13 août 2017 (11 h)                     

 

 

DORMITION - ASSOMPTION

 

La fête de la Dormition et de l’Assomption de Marie la Mère de Dieu est la fête de sa mort et de sa Résurrection. Marie nous ouvre la voie et trace notre chemin à tous. Le 14 à 19h vêpres de l’ensevelissement de Marie suivies d’une veillée de jeûne et de silence auprès de son tombeau. Au matin du 15 août, auront lieu les Laudes et la Divine Liturgie avec le rite de son Assomption, suivies d’agapes fraternelles.

 

A partir du 14 août (18h) au 15 août 2017 (14 h)                    

 

 

PRIERE DE JESUS - PRIERE DU CŒUR :

à la source de la méditation chrétienne

 

Perle précieuse de la Tradition hésychaste, transmise depuis les apôtres jusqu’à nos jours par les Pères du désert et les moines du Mont-Athos, la prière de Jésus est une voie royale pour aller vers la prière du cœur. Elle est un chemin de sanctification et de transfiguration de notre quotidien et nous ouvre au mystère de la Présence de Dieu en nous et en toutes créatures. Nous découvrirons ses sources historiques, sa signification spirituelle, les conditions de son épanouissement et surtout nous la mettrons en pratique.

 

Du 18 août (9 h) au 20 août 2017 (16h30) 

                                               

Pour être tenu au courant de nos activités et recevoir la lettre de Béthanie gratuitement chaque mois par internet, envoyez votre e-mail à contact@centre-bethanie.org et si vous ne disposez pas d’internet nous vous enverrons la lettre par courrier mais pour ce faire, merci de nous adresser des enveloppes timbrées libellées à votre adresse.

Pour télécharger cette lettre, tapez ICI

Abonnement au blog

#Lettre