Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vidéos

Publié par Centre Béthanie

La lettre de Béthanie N° 122

Chers Amis,

 

Christ est ressuscité ! De même qu’un grain de blé enfoui en terre meurt avant qu’en jaillisse la Vie, du tombeau scellé de Jésus, jaillit maintenant pour nous, la Vie nouvelle, le Christ ressuscité !

Si cette nouvelle, cette bonne nouvelle, reste si importante pour nous, aujourd’hui, après deux mille ans d’histoire, c’est, sans aucun doute, parce qu’elle ne concerne pas simplement un homme qui aurait été réanimé dans une contrée lointaine, au Proche-Orient, mais, parce qu’elle concerne quelqu’un, dont nous croyons, nous le proclamons chaque dimanche, qu’Il est à la fois Dieu et homme.

S’il n’est pas Dieu, nous avons de sérieuses raisons de nous poser des questions sur sa résurrection, d’abord sur cette réalité elle-même, mais aussi sur sa teneur : en effet, s’il n’est pas Dieu, quelle efficacité cette résurrection peut-elle avoir contre les forces de la mort ? Or, fondamentalement, c’est bien ça qui nous intéresse ! Comment se défendre de ces forces terrifiantes qui nous tirent inexorablement loin de Dieu, loin de nous-mêmes, vers le bas, vers la mort, vers l’anéantissement !

Mais, s’il n’est pas, en même temps que Dieu, un homme, alors en quoi sommes-nous concernés ? S’il n’est pas homme, cette résurrection est sans impact sur notre vie, mais si je crois que ce Dieu est « aussi » porteur de ma nature, de la nature humaine, qui est une, cela change tout. Du coup, Il ne ressuscite pas tout seul, Il nous ressuscite tous avec Lui. Si le Christ est porteur de toute la nature humaine, c’est toute la nature humaine qui ressuscite, avec Lui, par Lui et en Lui. C’est moi, c’est toi, c’est nous tous, qui ressuscitons, si nous le voulons bien, en cette nature que nous partageons avec Lui, et qu’Il porte, à bout de bras, depuis qu’Il a été mis en croix jusqu’à la fin du monde.

Regardons d’ailleurs l’icône de la Résurrection, regardons cette descente aux enfers du Christ ! Il vient tirer toute l’humanité, depuis Adam le premier homme, l’homme primordial, jusqu’à l’homme de la fin des temps. Il vient nous chercher dans nos ténèbres les plus profondes. Ce que cette icône nous montre, cela ne s’est pas passé « seulement » hier, cela ne se passera pas « seulement » demain, mais c’est aujourd’hui, aujourd’hui qu’Il vient nous arracher à l’empire du Malin, dans l’abîme de notre instant présent, dans cette verticalité qui habite en profondeur notre existence, oui ! C’est là qu’Il vient éclairer nos ténèbres, Lui, tout éblouissant de lumière, de lumière résurrectionnelle. Comme nous le répète si souvent saint Jean : « Dieu est lumière, en Lui point de ténèbres. »

« Dieu est lumière » et nous qui sommes baptisés, c’est-à-dire plongés en Lui, nous sommes, depuis ce jour, plongés dans la Lumière divine. Cette lumière, Sa lumière, est en nous, elle nous habite au plus profond de nous-mêmes. Peut-être l’avons-nous recouverte, peut-être l’avons-nous voilée, peut-être l’avons-nous oubliée, mais elle est là, au fond de nous, prête à jaillir comme une source, comme un torrent.

Alors, que rien ne vienne plus contrarier en nous la Vie de la Résurrection. La souffrance et la mort ont été traversés, elles sont vaincues ! Elles sont vaincues ! Quand l’angoisse et le désespoir, la peur et les pleurs s’emparent de nous, ne restons surtout pas prostrés devant le tombeau, mais immédiatement arrachons-nous de lui, écoutons l’ange, qui nous dit comme aux femmes : « Ne craignez pas ! Je sais que c’est Jésus le crucifié que vous cherchez. Il n’est pas ici, car Il est ressuscité comme Il l’avait dit, et Il vous précède en Galilée, c’est là que vous le verrez. »

Alors arrachons-nous de nos tombeaux, lâchons tout et allons dans cette Galilée intérieur, notre Galilée, où la lumière nous inondera, où la grande vague de la joie de la Résurrection pourra déferler sur nous ! Oui ! Christ est ressuscité !

Je vous dis toute mon amitié en Christ, à bientôt !

Père Pascal



 

Texte à méditer

Dans la vie chrétienne la Résurrection n’est pas juste un évènement historique. Elle n’est pas, non plus, une occasion pour faire la fête avec différentes manifestations et, naturellement, ce n’est pas un jour comme un autre. La Résurrection est le fondement du plan du Salut que notre Seigneur Jésus Christ a accompli sur l’arbre de la Croix. Elle est le centre de notre Foi et la réalisation de la rémission des péchés de l’humanité. La Résurrection est le pivot du combat spirituel qui, sans elle, n’a aucun sens. Elle est aussi notre espoir et notre espérance pour la Vie éternelle à venir. Sans la Résurrection notre Foi chrétienne ne signifie rien. Sans la Résurrection il n’y aurait pas de paix dans notre vie quotidienne sur terre. Sans la Résurrection nous n’avons pas d’espérance dans le futur. La lumière de la Résurrection éclaire la vie de l’être humain et elle irradie dans la vie de chacun et chacune tout au long de sa vie.


Extrait du message pascal de sa sainteté le pape d’Alexandrie Tawadros II, patriarche de l’Eglise copte orthodoxe

Prière

Que Dieu bon et miséricordieux vous bénisse.
Qu'il vous entoure de sa présence aimante.
Qu'il soit à vos côtés au lever et au coucher,
au départ de chez vous et à votre retour.
Lorsque vous travaillez, qu'il vous aide à réussir.
Qu'il vous protège quel que soit votre chemin
et vous soutienne quand vous faiblissez.
Qu'il soit avec vous dans chaque rencontre,
et qu'il ouvre votre regard
au mystère de chaque visage.


Anselm Grün, moine bénédictin allemand

Actualité de Béthanie

 

Béthanie, centre de rencontres spirituelles, est aussi une association. A ce titre, elle était présidée depuis fort longtemps par le père Alphonse Goettmann. A l’assemblée générale ordinaire du 14 février 2015, le père Alphonse ne se représentant pas, c’est le père Francis Dekeyser qui en a été élu président. Il est entouré d’un conseil d’administration dont font partie Valérie Servant, secrétaire du conseil, Carole Sauvage trésorière, Louise-Marie Rosselli et Barbara Verhelst.

 

En mai, vous pourrez vivre à Béthanie :

  • LA THERAPIE INITIATIQUE selon Graf Dürckheim
    Ce grand maître de notre temps, qui a révélé le sens de la vie à des milliers de personnes, nous apprend que la foi est un chemin d’expérience et de transformation profonde. La découverte de notre « ombre », le quotidien comme exercice, la méditation, l’écoute de l’appel du Maître intérieur… sont quelques-unes des pratiques que nous aborderons.
    Du 1er mai (19h) au 3 mai 2015  (17h)    
                                                           
                            

  • RENCONTRE AVEC JEAN-MARIE PELT
    Conférence : Défendre la biodiversité !  Pour qui, pourquoi ?
    La biodiversité, cette extraordinaire richesse du tissu vivant qui fait cohabiter entre elles des milliers d’espèces, n’existe-t-elle seulement que pour notre plaisir ou notre émerveillement. N’est-ce pas une condition même de l’existence de la vie sur terre qui dépend des équilibres fragiles entre les différentes espèces, entre proies, prédateurs ou parasites. S’il est normal que des espèces apparaissent et disparaissent au gré de l’évolution et du temps, il est par contre inédit qu’une seule espèce, la nôtre, mette en danger l’existence de l’ensemble du vivant.
    14 mai (15h)  (Participation libre)

     

  • RETROUVAILLES AUTOUR D'UN CHANTIER
    Un week-end exceptionnel puisqu’il sera consacré à l’entretien matériel de Béthanie et à son embellissement à l’intérieur et à l’extérieur. Vos bras et votre enthousiasme seront les bienvenus. Merci d’entendre notre appel pour ces retrouvailles dans la prière, le travail, l’amitié et la Divine Liturgie. N’oubliez pas de nous avertir de votre venue.
    Du 16 mai (9h) au 17 mai 2015 (17h) (Hébergement et restauration offerts)
     

  • PENTECÔTE
    Cette fête accomplit toute la Création et inaugure la plénitude des temps. L’Esprit désormais « est partout présent et remplit tout ». Prendre un temps de repos et de ressourcement dans ce contexte avec la psalmodie, la méditation, la prière de Jésus, la sagesse du corps pour culminer dans la célébration des Tierces Solennelles et de la Divine Liturgie.
    Du 22 mai (19h) au 24 mai 2015 (16h) (Participation libre)

Télécharger la version pdf de la Lettre de Béthanie

http://www.centre-bethanie.org/compression/lettre_bethanie_122.pdf

Abonnement au blog

Commenter cet article