Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vidéos

Publié par Centre Béthanie

Icône réalisée par Soeur Elisabeth

Icône réalisée par Soeur Elisabeth

SAINT PORPHYRE D’ATHÈNES

Canonisation
Le 27 novembre dernier, le Saint-Synode du patriarcat de Constantinople a canonisé le bienheureux Père Porphyre, pour notre joie à tous. Depuis des années, ce bon père spirituel, si généreux et si aimable avec tous, si riche en dons du saint Esprit, était l’objet de la vénération des chrétiens orthodoxes, non seulement en Grèce, mais également dans d’autres Églises locales, notamment en Roumanie où ses livres avaient été traduits. La canonisation ne déclare pas la sainteté d’une personne : elle sanctionne le témoignage unanime des fidèles et propose cette personne comme norme (« canon ») de la vie chrétienne. Son icône peut désormais être placée dans les églises et des offices lui sont adressés pour la guérison, le pardon des péchés et le salut des fidèles et du monde entier.

 

La vie
Né en 1906 en Eubée, Evanghelos Baïraktaris partit dès l’âge de 13 ans pour la sainte Montagne où il vécut près de six ans dans la skite de la Sainte-Trinité. Pour des raisons de santé, il dut revenir en Eubée. Il fut ordonné prêtre à l’âge de 20 ans et reçut le nom de Porphyre. En 1940, il fut nommé aumônier de l’église Saint-Gérasime, à la polyclinique d’Athènes, près de la place Omonia. Quelques années plus tard, il fonda le monastère de la Transfiguration à Milesi. En novembre 1991, il revint dans son ancienne cellule du mont Athos, et y trouva le repos en Dieu.

 

Son exemple
Père Porphyre avait reçu du Seigneur des charismes exceptionnels, notamment celui de la perception spirituelle. Il pouvait voir le lieu d’où venait la personne qui lui parlait et donner des détails sur l’organisation du village ou la façon dont sa maison était aménagée. Il pouvait surtout lire dans le cœur des hommes et les aider dans la confession de leurs péchés. Il donnait des conseils spirituels à des milliers de personnes, non seulement en Grèce, mais dans le monde entier, communiquant alors par téléphone depuis sa chambre ou sa cellule. Il accueillait chacun avec une grande bonté et même un certain humour. Il présentait toujours la vie chrétienne de façon positive, convaincu qu’il était de l’amour de Dieu pour chacun.

 

Ses écrits
De nombreux textes sont disponibles. La plupart du temps, ce sont des transcriptions d’enregistrements sur cassette. Ces conseils spirituels sont accessibles dans plusieurs volumes actuellement en langue française : Père Porphyre – Vie et paroles, et Père Porphyre – Anthologie de conseils, aux éditions L’Âge d’Homme, ainsi que La flamme divine, édité au monastère de Solan. « La prière pour les autres, faite avec douceur et dans un amour profond, est gratuite ; elle comporte également un grand profit spirituel. Elle fait don de la grâce à celui qui prie, mais également à celui pour lequel il prie : elle lui apporte la grâce de Dieu. Quand vous ressentez un grand amour, et que cet amour vous incite à la prière, alors les ondes de votre amour vont influer sur la personne pour qui vous priez. Vous créez ainsi autour d’elle un bouclier de protection et vous l’influencez, vous la conduisez vers le bien. Voyant votre effort, Dieu accorde sa grâce à profusion, et à vous, et à cette personne. Mais nous devons mourir à nous-mêmes. Avez-vous compris ? » (Vie et paroles, p. 174).

Livres en vente à Béthanie
Livres en vente à Béthanie

Livres en vente à Béthanie

Abonnement au blog

Commenter cet article