Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vidéos

Publié par Centre Béthanie

La Lettre de Béthanie N° 121

Chers Amis,

C’est déjà la fin du carême ou presque. Nous avons chanté à chaque liturgie : « voici le temps favorable, voici les jours du Salut ! ». Il est encore de se poser la question : « Qu’avons-nous fait de ce temps favorable ! » ou plutôt : Que faisons-nous de ce temps favorable ? »

En effet, ce qui nous intéresse c’est maintenant, c’est l’instant présent, la seule chose dont je suis certain et la seule chose sur laquelle je peux encore intervenir.

Jésus dit : « Ce ne sont pas ceux qui me diront : « Seigneur, Seigneur ! » qui entreront dans le Royaume des cieux, mais celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. »

Le Royaume, c’est mon cœur, c’est mon intériorité, et si la source de la vie, si le Vivant, si Dieu mon Père y règne en maître, mon cœur c’est le royaume des cieux. Mais si la source de la vie, si le Vivant, si Dieu en est chassé alors le Malin l’occupera bien sûr et ce sera le royaume des enfers, du mensonge, de la falsification, de l’extériorité sans fondement, une coque vide ou pourrie.

Ma bouche, mon cœur et mon agir doivent être un, unifié. Si je dis : Seigneur, Seigneur, si j’invoque son Nom, je dois faire sa volonté, être en cohérence avec ce Nom, je dois faire mienne la volonté de celui que je dis être mon Seigneur.

Si j’invoque la Source de la Vie, le Vivant, je dois laisser couler en moi la Vie, Sa vie, et si je laisse couler en moi la vie, Sa vie, comme la sève dans un arbre je vais porter du bon fruit. Ce sera le temps favorable,ce sera le Jour du Salut.

Mon intérieur et mon extérieur seront un. Il n’y aura pas de mensonge en moi, il n’y aura pas de faux en moi, je serai un avec Lui, le Vivant, la Source de ma vie, et quand je dirai : Seigneur, Seigneur, je révèlerai mon intériorité par la vie de mon instant présent : ce sera le Jour du Salut.

Mais si par les lèvres je dis : Seigneur, Seigneur et que mon cœur est occupé par un autre, si j’invoque la vie et que je sers la mort, je porterai des fruits gâtés, des fruits de mort et non des fruits de vie.

Je peux dire : « Seigneur, Seigneur » et faire ma volonté, je peux prononcer de belles paroles et qu’elles soient vides de sens car mon cœur n’y est pas accordé.

Nettoyons notre cœur pour que le Père y soit sur un trône. Cherchons et faisons la volonté de ce Père qui est dans les cieux, dans nos cieux, dans notre cœur, ce Père qui est la Source de toute vie, la Source de ma vie, et faisons de l’instant présent un temps favorable, un Jour du Salut.

 

Belle fin de carême et belle montée vers Pâques.

Je vous dis toute mon amitié en Christ, à bientôt !

 

Père Pascal

Texte à méditer

Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps de quoi vous le vêtirez. La vie n'est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ? 
Regardez les oiseaux du ciel: ils ne sèment ni ne moissonnent, ils n'amassent point dans des greniers; et votre Père céleste les nourrit! Ne valez-vous pas beaucoup plus qu'eux ? Et qui d'entre vous peut, par son inquiétude, prolonger tant soit peu son existence ? 
Et du vêtement, pourquoi vous inquiéter? Observez les lis des champs, comme ils croissent: ils ne peinent ni ne filent, et, je vous le dis, Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n'a jamais été vêtu comme l'un d'eux. 
Si Dieu habille ainsi l'herbe des champs, qui est là aujourd'hui et qui demain sera jetée au feu, ne fera-t-il pas bien plus pour vous, gens de peu de foi !
Ne vous inquiétez donc pas, en disant: "Qu'allons-nous manger ? Qu’allons-nous boire ? De quoi allons-nous nous vêtir"?  Tout cela, les païens le recherchent sans répit, il sait bien, votre Père céleste, que vous avez besoin de toutes ces choses. 
Cherchez d'abord le Royaume et la justice de Dieu, et tout cela vous sera donné par surcroît. Ne vous inquiétez donc pas pour le lendemain: le lendemain s'inquiétera de lui-même. A chaque jour suffit sa peine.


Evangile selon saint Matthieu 6.25-34

Prière

Ô Dieu bon, donne-moi ta grâce.
Que le Père, qui dans l'éternité hors du temps 

t'a engendré dans son sein,
renouvelle en moi les formes de ton image.
Je t'ai abandonné. 
Ne m'abandonne pas. 
Je suis sorti de toi. 
Sors à ma recherche.
Conduis-moi dans ton pâturage,
compte-moi avec les brebis de ton troupeau élu.
Avec elles, nourris-moi
de l'herbe verte de tes mystères divins

dont le coeur pur est la demeure,
coeur qui porte en lui
la splendeur de tes révélations

la consolation et la douceur de ceux
qui se sont donnés de la peine pour toi

dans les tourments et les outrages.

Saint Isaac le Syrien, "Discours ascétiques" Oeuvres spirituelles DDB

En avril, vous pourrez vivre à Béthanie :

  • SEMAINE SAINTE ET NUIT PASCALE

De l'onction à Béthanie (mercredi saint) au matin de Pâques, nous mettons nos pas dans ceux de Jésus pour le suivre à travers sa Passion et sa Mort jusqu'à sa Résurrection. Jours de jeûne.

A partir du 1er avril (18 h) au 5 avril 2015 (16 h)                                

  • APPROCHE POUR LA CREATION D’UNE ICÔNE 

Apprendre à regarder des icônes, s’initier au dessin et à la peinture de l’icône, s’imprégner de leur sens spirituel selon la Tradition orthodoxe. La pratique de l’art de l’icône est un chemin de service, d’amour de la beauté et de persévérance qui, dans son accomplissement, permet d’offrir un lieu de rencontre entre Dieu et l’Homme. (Aucun don particulier n’est exigé pour le dessin ou la peinture. Ce stage s’adresse autant aux débutants qu’aux anciens. D’autres dates seront proposées pour continuer l’expérience.)

Du 16 avril (9h) au 19 avril 2015 (17h)                                                                                        

Sous la conduite de sœur ELISABETH du monastère St-Michel de Bois-Aubry, iconographe depuis 25 ans, ancienne élève de Léonide Ouspensky.

  • LE LIVRE D’ISAÏE

Isaïe est le prophète par excellence, tant pour la théologie et la spiritualité qu'il manifeste, que pour la forme littéraire (et pédagogique) de ses poèmes - car son livre est majoritairement composé de poèmes. L'importance de ce livre se trouve confirmée par le Christ Lui-même, puisque c'est le prophète qu'Il cite le plus fréquemment dans les Evangiles. Aussi nous rencontrerons ce prophète à travers sa théologie, sa langue, sa poésie, nous parlerons des problèmes d'authenticité que pose ce livre et nous verrons l'emploi qu'en fait le nouveau testament et la liturgie chrétienne. Apporter une Bible.

Du 18 avril (9 h) au 19 avril 2015 (12 h)                                                                                       

Avec Monseigneur GREGOIRE, moine, évêque de l’Eglise orthodoxe des Gaules, traducteur du Nouveau Testament, du Psautier et du Livre d’Isaïe, professeur d’Ecriture Sainte.

  • A LA SUITE DE JOB… SUR LE CHEMIN INITIATIQUE 

Le livre de Job pose la question du sens des épreuves. Il nous invite à passer du vieil homme à l’homme nouveau, à rendre nos épreuves fécondes et à en faire un point d’appui sur notre chemin spirituel. Le « pourquoi » et le « pour quoi » des épreuves seront au centre de ce stage à travers des présentations, débats et travaux personnels. Nous évoquerons le sens de l’épreuve dans la tradition chrétienne et le combat spirituel. Pour transformer la souffrance on s’appuiera notamment sur les textes sacrés, la présence à l’instant, les synchronicités et les rêves.

Du  25 avril (9 h) au 26 avril 2015 (17 h)                                                                                        

Avec Alain SETTON est formateur en développement des ressources humaines. Formé à la psychologie et à l’étude des textes bibliques, il est aussi écrivain.

Télécharger la lettre au format PDF

http://www.centre-bethanie.org/compression/lettre_bethanie_121.pdf

Abonnement au blog

Commenter cet article